Actualités

Actualités

Mauvais début d'année pour les gypaètes pyrénéens.

Deux gypaètes ont été récupérés blessés cet hiver dans les Pyrénées-Atlantiques et soignés par le centre de sauvegarde Hegalaldia :  le 30 janvier un premier gypaète adulte bagué en Espagne, une femelle erratique de 22 ans a été retrouvée au Pays Basque avec un élément métallique dans l'abdomen et des signes de chute (rémiges abîmées, hématomes), elle semble  en bonne voie de guérison ; le 4 mars un autre gypaète adulte - un mâle reproducteur (avec une plaque incubatrice) a été récupéré à proximité d'une ligne à haute tension après un tempête de vents très violents : son cas est encore très préoccupant.

 

Plainte déposée par la LPO

Le 22 février 2018, la société VARISCAN MINES représentée par MINES DU SALAT procède à une première visite de sécurité de l’ancienne mine de Couflens par héliportage faute d’accès possible par la route. Ce contrôle assuré par AIRPLUS, et supervisé par le service des Mines de la DREAL Occitanie a été autorisé par la Préfète de l’Ariège. Or, il enfreint la règlementation environnementale. La LPO, qui assure la coordination du Plan national d’actions en faveur de cette espèce protégée, porte plainte avec d’autres associations environnementales (FNE Midi-Pyrénées, Comité écologique Ariégeois, l’association Stop Mine Salau).

Le 10 janvier 2018, signature de 3 convention d'application locales avec EDF. Le 10 octobre dernier la LPO (Ligue pour la protection des oiseaux), EDF et la DREAL Nouvelle-Aquitaine renouvelaient leur convention de partenariat au Muséum de Toulouse. Cette convention cadre prévoit de mettre en oeuvre des mesures de préservation du Gypaète barbu et du Vautour percnoptère. Ces deux espèces menacées bénéficient de plans nationaux d’actions pilotés par la DREAL Nouvelle-Aquitaine. Les déclinaisons concrètes de cette convention cadre ne se sont pas faites attendre. Trois conventions d’application locale en faveur du Gypaète barbu ont été signées en partenariat avec le Parc national des Pyrénées et Nature Midi-Pyrénées et déclinent très concrètement les principes généraux de la convention cadre.

6 janvier 2018 sortie nature sur le Milan royal sur la commune d'Anhaux (départ Saint-Jean Pied de Port pour co-voiturage), proposée par l'association EHI. Avant le crépuscule, vous vous posterez à proximité d'un dortoir de Milan royal pour profiter du spectacle au soleil couchant. Vous participerez également au dénombrement de ce dortoir participant ainsi au comptage européen des milans royaux dans les Pyrénées. Renseignements 06 72 54 59 60

Parution du numéro 76 de la circulaire Casseur d'os ! Toutes les dernières infos sur le Gypaète dans les Pyrénées. On y apprend que 44 couples sont désormais présents dans les Pyrénées avec 16 jeunes à l'envol en 2017. Une étude sur la coloration du plumage du Gypaète et les dernières infos sur l'état des populations en Europe.

Prochain comptage européen Milans royaux hivernants les 6 et 7 janvier 2018. L'an dernier 5550 milans royaux répartis en 124 dortoirs avaient été dénombrés par plus de 200 observateurs du réseau Milan royal Pyrénées. Des oiseaux originaires d'Espagne, de Suisse, de république tchèque, d'Allemenagne ou d'Autriche avaient été observés. Cette opération s'inscrit dans le comptage européen des Milans royaux qui a lieu simultanément dans nombre de pays européens. 

Dimanche 17 septembre à 16 h à Cauterets Hautes-Pyrénées, Conférence "Le Milan royal, une population menacée" par Aurélie de Seynes de la LPO Pyrénées Vivantes lors du Festival pyrénéen de l'image nature  organisé par La ville de Cauterets, le Parc national des Pyrénées et l'ONCFS :   une belle occasion pour le public de découvrir cette espèce qui fait l'objet d'un plan national d'actions mis en oeuvre à l'échelle des Pyrénées par la LPO et ses partenaires. Endémique de l'Europe, Les Pyrénées jouent en effet un rôle déterminant pour sa conservation.

Les prochaines rencontres du Groupe vautours France auront lieu les 13, 14 et 15 octobre à Bielle dans les Pyrénées-Atlantiques. Co-organisées par la LPO et le Parc national des Pyrénées elles seront l'occasion pour toutes les structures impliquées en France et quelques pays européens d'échanger sur les actions en cours au bénéfice des quatre espèces de vautours présentes en France : Gypaète barbu, Vautour moine, Vautour percnoptère et Vautour fauve. Toutes les infos sur http://rapaces.lpo.fr/gypaete-barbu/les-rencontres-du-reseau-vautours

Annulation de l'arrêté préfectoral d'effarouchement des vautours fauves en Ariège. À la demande de la LPO de FNE Midi-Pyrénées et du Comité Ecologique Ariégeois, le tribunal administratif de Toulouse annule le 3 mai 2017 l’arrêté du préfet de l’Ariège qui avait autorisé en 2014 les tirs d’effarouchement des Vautours fauves dans 214 communes de ce département.

Pour en savoir plus: 

https://www.lpo.fr/communiques-de-presse/annulation-de-l-arrete-d-effarouchement-des-vautours-fauve-dans-l-ariege

27 mars, les gypaètes pyrénées à la télé ! Visionner le reportage de France 3 Midi-Pyrénées sur le suivi des Gypaètes assuré par les agents du Parc national des Pyrénées.

http://france3-regions.blog.francetvinfo.fr/pyrenees/2017/03/27/pyrenees-les-gypaetes-barbus-sous-haute-surveillance.html

Un dossier sur le Milan royal paru dans Pyrénées magazine à découvrir ci-contre ! L'occasion de faire un point de ses connaissaces sur les enjeux, la biologie et les menaces subies par cette espèce hautement importante pour les Pyrénées !

Bilan de reproduction 2017 du Vautour percnoptère vient de paraître. 71 couples territoriaux (34 dans les Pyrénées-Atlantiques, 13 dans les Hautes-Pyrnées, 4 en Haute-Garonne, 7 en Ariège, 5 dans l'Aude et 2 dans les Pyrénées-Orientales) pour 57 jeunes à l'envol sur le versant nord des Pyrénées. Pour en savoir plus, téléchargez le bilan complet ci-contre