Actualités

Actualités

Le comptage européen des milans royaux 201/2019 vient de se terminer

Le comptage simultané des dortoirs de Milans Royaux a eu lieu les 5 et 6 janvier dernier dans plusieurs pays européens. Plus de 200 observateurs ont été mobilisés sur l'ensemble du massif des Pyrénées pour dénombrer les milans royaux hivernants. Les résultats vous seront communiqués courant du mois de mars prochain.. Patience donc ! Retrouvez la revue de presse içi !

http://www.pourdespyreneesvivantes.fr/_medias/fichiers/171.pdf 

La Circulaire Casseur d'Os  n°79 vient de paraitre !

 

 

 

Retrouvez ici toutes les dernières actualités Gypaète de l'année : les déplacements de Calandreto depuis son site de relâcher dans le massif central jusqu’en Espagne, le bilan de la reproduction 2018 dans les Pyrénées, le sauvetage d’un gypaète en Ariège, une action juridique menée avec succès, ainsi qu’un résumé des événements internationaux... et bien plus encore !

Bonne lecture !

http://www.pourdespyreneesvivantes.fr/_medias/fichiers/168.pdf

Le Salamandre 249 est parue avec la Gypaète Connection : La LPO Pyrénées Vivantes a contribué à ce prochain numéro de Salamandre. 20 ans d'efforts de suivi, de conservation et de sensibilisation des publics dans les Pyrénées permettent aujourd'hui de se réjouir que le Gypaète barbu............ Mais une vigilance de tous les instants pour cet espèce emblématique des Pyrénées !

 

 

Deux nouvelles publications centrées sur le Poison dans les Pyrénées. Un dossier technique est destiné aux agents de la chaine judiciaire, aux vétérinaires, aux élus des communes bénéficiaires de la présence de rapaces menacés sur leur commune, il fait un point précis sur l'impact des produits illicites sur les rapaces nécrophages dans les Pyrénées et présente des solutions alternatives à l'utilisation illégal de ces produits. En compément, un outil de communication grand public sous la forme d'une pyramide à laisser sur le comptoir des instances publiques (collectivités locales, services techniques...), elle permet au grand public de prendre conscience de cette menace silencieuse mais bel et bien mortelle !

 

 

 

Participation au meeting international de Cazolra, Andalousie

Durant les journées du 09 au 11 novembre s'est déroulé à Cazorla en Andalousie, un meeting international autour de la conservation des vautours, plus de 140 délégué(e)s d'associations et de fondations se sont retrouvés pour ce meeting annuel de la Vulture Conservation Foundation. Au-delà d'une implication active, il aura été question pour les membres de la LPO Pyrénées Vivantes de présenter un bilan des 25 ans de suivi du gypaète barbu.

 

Samedi 23 juin, le gypaète Silvano, une femelle de 23 ans, a été libéré dans les montagnes de Cize au Pays basque. Le centre de soins Hegalaldia veillait sur elle depuis près de 5 mois. Le 31 janvier dernier, ce gypaète avait été retrouvé par des chasseurs au Pays basque, les radios avaient montré l'ingestion d'un élément metallique provenant d'une boucle auriculaire d'ovin. Il portait également des signes de chute (rémiges abimées, hématomes) résultant probablement de la percussion d'une clôture. Plus d'infos en téléchargeant le document ci-contre.

Mauvais début d'année pour les gypaètes pyrénéens.

Deux gypaètes ont été récupérés blessés cet hiver dans les Pyrénées-Atlantiques et soignés par le centre de sauvegarde Hegalaldia :  le 30 janvier un premier gypaète adulte bagué en Espagne, une femelle erratique de 22 ans a été retrouvée au Pays Basque avec un élément métallique dans l'abdomen et des signes de chute (rémiges abîmées, hématomes), elle semble  en bonne voie de guérison ; le 4 mars un autre gypaète adulte - un mâle reproducteur (avec une plaque incubatrice) a été récupéré à proximité d'une ligne à haute tension après un tempête de vents très violents : son cas est encore très préoccupant.

 

Plainte déposée par la LPO

Le 22 février 2018, la société VARISCAN MINES représentée par MINES DU SALAT procède à une première visite de sécurité de l’ancienne mine de Couflens par héliportage faute d’accès possible par la route. Ce contrôle assuré par AIRPLUS, et supervisé par le service des Mines de la DREAL Occitanie a été autorisé par la Préfète de l’Ariège. Or, il enfreint la règlementation environnementale. La LPO, qui assure la coordination du Plan national d’actions en faveur de cette espèce protégée, porte plainte avec d’autres associations environnementales (FNE Midi-Pyrénées, Comité écologique Ariégeois, l’association Stop Mine Salau).